이응노 미술관
바로가기 메뉴
본문내용 바로가기
메인메뉴 바로가기


HOME > Lee Ungno > Biography

Biography

이응노

Biographie de Goam Lee Ungno (1904-1989)

1904 Né le 12 janvier 1904 à Hongseong, province de Chungcheongnam
1910 (7 ans) Entre à l’école primaire de Hongseong
1920 (17 ans) Apprentissage de la technique de peinture à l’encre de Chine auprès du calligraphe Yomjae Song Taehoi.
1922 - 1923 (19 ans - 20 ans) Emménagement à Séoul.
Formé par le calligraphe Haegang Kim Gyujin, qui lui donne son premier pseudonyme « Juksa»
1924 (21 ans) Remporte un prix avec « Bambous clairs» dans la catégorie des « Quatre plantes nobles » lors de la 3e édition de l’exposition d’art Joseon
1928 (25 ans) Ouvre une boutique d’enseignes appelée « Gaecheoksa » après son déménagement à Jeonju.
1931 (28 ans) Remporte un prix spécial avec « Bambous clairs» et un prix avec « Bambous ventés» dans la catégorie des « Quatre plantes nobles » lors de la 10e édition de l’exposition d’art Joseon
1932 (29 ans) Présente ses œuvres « Bambous», « Bambous ventés » et « Bambous clairs» à la 11e exposition d’art Joseon
1933 (30 ans) Reçoit le nom de plume « Goam» de Gyuwon Jeong Byongjo
1935 - 1938 (32 ans - 35 ans) Arrive au Japon avec sa famille
Étudie la peinture orientale à l’École d’Art Kawabata à Tokyo
Étudie la peinture occidentale dans le laboratoire de peinture Hongo à Tokyo
Étudie dans l’atelier de peinture Tenkou à Tokyo sous la supervision de Matsubayashi Keigetsu
Remporte un prix avec ses œuvres « Bambous ventés» lors de la 95e édition de l’exposition de l’association japonaise d’art (1935)
Remporte un prix avec ses œuvres « Dongdohaan » et « Dongwonchunsa » lors de la 17e édition de l’exposition d’art Joseon (1938)
1939 (36 ans) Première exposition personnelle « Namhwa sinjak » à la galerie Hwashin à Séoul.
Remporte un prix spécial avec son œuvre « Dévastation » et un prix avec ses œuvres « Jour d’été » et « Début d’automne » lors de la 18e édition de l’exposition d’art Joseon
1945 (42 ans) Quitte le Japon et rachète l’auberge Sudeok à Yesan, dans la province de Chungcheongnam
Arrive à Séoul et ouvre l’institut Goam
Contribue à la création de l’association des calligraphes de Joseon et du groupe Dangu
1948 - 1954 (45 ans - 51 ans) Expositions personnelles organisées dans le centre de culture Daejeon, dans la galerie Donga, dans le grand magasin Hwashin à Séoul, à Busan, à Gwangju, à Hongseong, à Suwon, à Yesan, etc.
Enseigne au sein de la section d’art à l’université Hongik (entre 1948 et juin 1950)
Enseigne au département de peinture orientale de la faculté d’art Sorabol (en 1954)
1956 (53 ans) Publie le livre « Appréciation et technique de la peinture orientale », édité par la maison d’édition « Culture Éducation » à Séoul
Reçoit une invitation en France par Jacques Lassaigne, directeur du bureau français de l’Association Internationale des Critiques d’Art
1957 (54 ans) Présente « Partance» et « Montagne* » à l’exposition d’art contemporain coréen (galerie Worldhouse, New York)
*les œuvres « Partance » et « Montagnes » sont achetées par la fondation Rockefeller pour en faire don au Musée d’Art moderne de New York.
Présente ses œuvres « Forêt », « Montagne » et « Oiseau argent» à la 1re édition de l’exposition des artistes contemporains (Musée national d’art moderne et contemporain de Corée)
1958 (55 ans) Exposition personnelle organisée pour célébrer son départ pour la France par le Bureau central des relations publiques à Séoul
Arrive le 26 décembre en France
1959 (56 ans) Séjour en Allemagne de l’Ouest pendant un an
Exposition collective avec sa femme Park Inkyung au Musée municipal de Bonn en Allemagne
Exposition personnelle à la maison des étudiants de Frankfurt avec la Galerie Prestel, à la Galerie Boisserée (Cologne) et au Clubhouse Musenhof (Cologne).
Présente ses œuvres « Partance » et « Montagne » au Musée d’Art moderne de New York
1960 (57 ans) S’installe à Paris
Présente ses œuvres lors de l’exposition pour les artistes coréens en France, organisée par la galerie Cercle Volney à Paris
Exposition personnelle à Washington, aux États-Unis.
Exposition de groupe à la Galerie Paul Facchetti à Paris
Signe un contrat d’exclusivité avec la Galerie Paul Facchetti à Paris pour l’exposition de ses œuvres.
1962 (59 ans) Exposition personnelle au Bureau central des relations publiques à Séoul
Exposition « Lee Ungno, Collage » à la Galerie Paul Facchetti à Paris
Participation au Salon Comparaisons au Grand Palais à Paris.
1963 (60 ans) Exposition organisée grâce à la recommandation de trois critiques d’art (J. Lassaigne, M. Ragon, et P. Schneider) à la galerie Max Kaganovitch à Paris.
Expositions personnelles à la Galerie Friedrich & Dahlem en Allemagne.
1964 (61 ans) Création de l’Académie de peinture orientale de Paris avec le conservateur en chef du Musée Cernuschi sous le parrainage de nombreuses personnalités comme Alvard (critique d’art), Hartung (peintre), J. Keim (historien), J. Lassaigne (conservateur en chef du Musée d’art moderne de la ville de Paris), P. Soulages (peintre), Chang Dai Chien (peintre), Chou Ling (philosophe), Fujita (peintre), Li Hi Soung, linguiste), Mei Thu (peintre), K. Tchang (philosophe) et Zao Wouki (peintre)
Invité à l’exposition Carnegie International de Pittsburgh (États-Unis)
Expositions personnelles à la Galerie Numaga à Auvernier et à la Galerie Max Kaganovitch à Paris
1965 (62 ans) Remporte la medaille speciale a la 8e Biennale de Sao Paulo.
1966 (63 ans) Exposition personnelle au Musée National du Danemark qui fait l’acquisition de ses œuvres exposées
1967 (64 ans) Exposition personnelle à la Galerie Numaga en Suisse
Accusé à tort d’espionnage, il passe 2 ans et 6 mois derrière les barreaux en Corée du Sud
Réalise environ 300 œuvres en prison
1969 (66 ans) Libéré de prison en mars
Réalisation d’un pétroglyphe dans l’auberge Sudeok à Yesan
Retour à Paris
Publication d’un livre consacré aux estampes de Goam et intitulé « Offset » par Nouvelle Image en France.
Exposition personnelle « Collage » à la Galerie Paul Facchetti à Paris.
1970 (67 ans) Invité lors de l’exposition inaugurale du Musée des Sables à Port Barcarès en France.
Sculpte une tour d’une hauteur de 10 m et de 1,5 m de diamètre qui sera installée sur la plage du Barcarès
1972 (69 ans) Exposition personnelle organisée par la fondation Querini Stampalia à Venise (Italie)
Réalisation d’un dessin pour tapisserie à la demande du Mobilier national
1973 (70 ans) Publication du livre « Calligraphie, peinture chinoise et art abstrait » avec Pierre Jaquillard (Éditions Ides et Calendes)
Remporte un prix lors de la 6e Biennale internationale de la Tapisserie.
Exposition personnelle à la galerie New Smith à Bruxelles
Participation à l’exposition sur l’art surréaliste et abstrait organisée par l’Espace Cardin à Paris
1974 (71 ans) Exposition personnelle « Multimédia » à la galerie Wenger (La Jolla, États-Unis)
Exposition « Calligraphie chinoise » à l’Atelier Exposition Annick Le Moine à Paris.
1975 (72 ans) Exposition « Peintures et Collages » à Bristol Museum & Art Gallery (Royaume-Uni)
1976 (73 ans) Ouverture de la galerie Goryo à Paris
Film documentaire « Lee Ungno » produit par l’Atelier Exposition Annick Le Moine en France.
Réalisation d’une peinture murale pour un lycée à Joinville en France.
Exposition personnelle à la galerie d’Arras à New York, à la galerie Shinsegae à Séoul, et à la galerie Goryo à Paris
Participation à la 2e Exposition internationale de miniatures textiles organisée par le Centre artisanal de Londres
1977 (74 ans) Présentation d’une nouvelle série « Danse - peinture » à la galerie Munheon à Séoul.
Exposition d’estampes à la galerie Goryo à Paris.
1978 (75 ans) Exposition « La foule » à la galerie Goryo à Paris.
Exposition « Lavis d’Ungno Lee, de Tobey et de Laubies » à la galerie Goryo à Paris.
Le Musée des arts décoratifs et le Musée Cernuschi achètent ses œuvres.
Publication du manuel intitulé « L’art de peindre à l’encre de Chine » (Galerie Goryo, Paris, France)
1979 (76 ans) Exposition personnelle « Paravents » à la galerie Goryo à Paris.
Ses œuvres sont achetées par le Musée des monnaies et médailles de Paris
1980 (77 ans) Exposition personnelle à la galerie BIMC et à la galerie Goryo à Paris.
Participation au Salon Comparaisons au Grand Palais à Paris.
Exposition « Encre et terre, geste calligraphique » à la galerie Goryo à Paris.
1982 (79 ans) Exposition personnelle à la galerie BIMC, au Salon Comparaisons et au Grand Palais à Paris
Participation à l’exposition « Sèvres de 1850 à nos jours » organisée par le Louvre des Antiquaires
Ses œuvres sont achetées par la Manufacture nationale de Sèvres
Le Mobilier national de Paris achète trois dessins de tapisserie de Goam.
1983 (80 ans) Expositions personnelles à la galerie Del Naviglio à Milan, Italie.
1984 (81 ans) Exposition personnelle « La foule et les signes 1974-1984 » au Centre Culturel Club 44 (La Chaux-de-Fonds, Suisse)
1985 (82 ans) Expositions du couple Lee Ungno et Park Inkyung à la galerie Hyunmin à Kanagawa et à la galerie Sanyo à Tokyo, Japon
Publication du livre d’entretiens entre Lee Ungno, sa femme Park Inkyung, Tomiyama Daeiko, intitulé « Lee Ungno - Séoul • Paris • Tokyo (réflexions sur la peinture et le peuple) »
1986 (83 ans) Film « Mon pays » consacré à Goam en 1986.
Participation à l’exposition « Des hommes » organisée par le Musée d’Art contemporain de Tokyo
1987 (84 ans) Exposition « Signes et lettres » à la galerie Arnoux à Paris
Participation à l’exposition « Céramique de Sèvres du 20e siècle » organisée par le Musée national de Céramique de Sèvres.
Exposition « Les lignes de nouvelles formes » au Musée Baccarat à Paris
1988 (85 ans) Publication du manuel « L’art de peindre à l’encre de Chine »
Exposition personnelle à la galerie Simmons à Los Angeles
Rétrospective « 1950-1980 » à la galerie Bruno Facchetti à New York
Achat de ses œuvres par le Musée d’art métropolitain de Tokyo
1989 (86 ans) Décédé le 10 janvier d’une crise cardiaque à Paris et enterré au cimetière du Père-Lachaise, avant l’ouverture de sa rétrospective au Musée d’art Ho-Am à Séoul
Expositions commémoratives au Musée Cernuschi (Paris), à la Galerie Indeco (Séoul), à la galerie Asahi (Tokyo), à la galerie ABC (Osaka)
1990 Rétrospective au Musée d’art de Taipei
1999 Rétrospective organisée à l’occasion du 10e anniversaire de sa mort à la galerie Galerie Gana-Beaubourg (Paris), au Centre d’art Gana, à la galerie Choson (Séoul), au Musée d’art de Gwangju, à la galerie Kookje (Busan), à la galerie Hyundai (Ulsan), au Musée d’art de Daejeon et au Centre d’arts de Gyeonggi (Suwon)
2000 Ouverture du Musée Lee Ungno à Pyeongchang-dong, Séoul (ouvert jusqu’à l’année 2005)
2007 Inauguration du Musée Lee Ungno à Daejeon
2012 Création de la Fondation Daejeon Goam de l’Art et de la Culture

Publications et documentaires

« Appréciation et technique de la peinture orientale » de Lee Ungno (Éditions Munwha Kyoyuk, Séoul, 1956)
« Calligraphie, peinture chinoise et art abstrait » de Lee Ungno et de Pierre Jaquillard (Éditions Ides et Calendes, Neuchâtel, Suisse, 1973)
Film documentaire « Lee Ungno » produit par l’Atelier Exposition Annick Le Moine (Paris, France, 1976)
« L’art de peindre à l’encre de Chine » de Lee Ungno (Galerie Goryo, Paris, France, 1978)
« Séoul • Paris • Tokyo » de Lee Ungno, Park Inkyung et de Tomiyama Daeiko (Tokyo, Japon, 1985)
« Moukki » de Lee Ungno (Atelier de la Bonne Aventure, Versailles, France, 1988)
Interview « Lee Ungno » réalisé par Claude Jeanmart (Centre Régional de Documentation pédagogique de l’Académie de Toulouse, France, 1972)